Le respect est la première porte qui ouvre sincèrement à minima vers l'altérité à maxima vers l'amour.



Le respect est la première porte qui ouvre sincèrement à minima vers l'altérité à maxima vers l'amour.



Le bonheur, tout le monde le cherche, certains le trouvent, d’autres courent après toute leur vie.

Cela dépend des circonstances, des événements qui surgissent dans la vie, mais aussi des individus, et de la façon dont ils prennent les choses qui leur arrivent.

Un même événement peut être vécu de différentes façons selon qu’on soit de nature optimiste, pessimiste, réaliste, idéaliste etc.

Ce qui fait profondément la différence est, j’en suis convaincue, notre capacité à être résilient, dit autrement à rebondir, et pour cela savoir faire preuve d’autocritique ni complaisante ni flagellatrice, de dialogue véritable, de pardon sincère et mutuel, et enfin d’amour et de bonté, envers soi-même et l’Autre.

En cette fin d'octobre 2019, le bonheur est-il possible ?


Sans doute si nous tentons d'être autant que possible constructifs, et toujours critiques, et voire même indignés, mais pour des causes qui méritent réellement d’être défendues.

1. Le chaos nazi, on a connu. Les gens n’en veulent plus.

2. La pauvreté, on connait aussi, et plus personne n’est dupe sur la façon dont tous les partis politiques s’en emparent pour instrumentaliser la détresse réelle de beaucoup. Les gens connaissent par cœur ce refrain, ils ne veulent plus de cela non plus. Merci.

3. Diviser pour mieux régner, idem, les gens ont toujours connu et connaissent toujours autant, ils n’en veulent plus non plus. Merci.

Quelle attitude adopter alors ? Tour de pistes et quelques réflexions

Soyons plus unis que désunis, soyons davantage solidaires que solitaires, soyons toujours plus grands que celles ou ceux qui nous aveuglent, et enfin soyons toujours vigilants sur les dangers d’une dictature réelle qui défigurerait notre pays à tous les niveaux et qui nous acculerait toutes et tous au silence le plus absolu.

Soyons prudents et constructifs.

Tentons.

Pas facile quand le frigo est vide et qu’il faut se lever à 7h chaque jour mais sinon ce sera pire.

On n’a pas le choix. La vie, pas la survie !

Comment faire du coup ? 

En tentant de devenir serein-e. 

Serein-e alors que le monde va mal, que vous allez peut-être mal, que la planète va mal, c'est une blague vous dites-vous en me lisant ? 

Non. 

Car apprendre à être serein permet de mieux vivre sa vie : visionnez du coup la vidéo "La sérénité, ça s'apprend", conférence animée par le désormais incontournable psychothérapeute Christophe André, auteur de multiples ouvrages qui ont aidé la vie au quotidien de millions de gens, dont le dernier génial qui nous dit beaucoup sur les bienfaits de la méditation, et qui anime sur France Inter actuellement une fabuleuse chronique "Grand bien vous fasse".


"La sérénité, ça s'apprend"


Nous sommes désespérés ou en colère et, bonne nouvelle, nous avons des alliés solides, sachons-le !

Pour information, de nombreux collectifs, lobbys, groupes, institutions, personnalités, anonymes, fortunés ou pauvres, agissent avec une éthique réelle, sans aucun soupçon de racisme, ou de rejet de l’autre parce qu’il est autre.

Ils agissent tous plus ou moins en silence par nécessité de discrétion et par souci d’efficacité pour notre bien à tous, pour que les gens puissent enfin vivre et non pas survivre en France et partout ailleurs.

Ne perdons donc pas espoir


Je crois que la seule alternative qui nous reste est d'éviter de regarder les cinq arbres qui cachent la forêt de l’Humanité et de la planète qui brûlent derrière.

Ces cinq arbres qui nous divisent tous sont : 

. La politique
. La religion
. L’argent
. L’ethnie
. L’ego

Pour bien faire, seul se rapprocher de la nature, de la Création, sans mysticisme ni spiritisme ni autre obscurantisme, permettra à chacune et chacun de se réapproprier l’essentiel de ce qui fait qu’il/elle est humain dans ce qu’il y a de meilleur.

Pour se faire, montrer l’exemple, et non pas critiquer ou râler ou s’indigner, non, juste être et agir, avec soi-même et l’Autre en retrouvant les lois de la Création qui sont bonnes par nature.

Illustrer cela, c’est être un colibri.

On dit qu’un battement d’ailes de papillon au fin fond de l’Amazonie a des incidences en Europe : c’est cela être un colibri.

Soyons tous des colibris !


Une nouvelle ère naîtra à condition que les gens comprennent que eux aussi doivent se comporter au quotidien en démocrates réels, laïcs, qu'ils soient croyants, agnostiques ou athées

Je ne fais pas de leçon. Ni la morale. Ni l’arbitre. 

J’apporte simplement ici mon témoignage et ma vision. 

En tant que femme. En tant que citoyenne. En tant que démocrate humaniste éclairée et éthique.

Et en tant que femme apprivoisable parfois, domptable jamais, car libre dans ma tête, et ce, y compris en étant acculée à vivre dans ma cage, sans mon consentement aux yeux de tous.

Ça fera marrer certains idiots cruels.

Ça fera je crois surtout réfléchir beaucoup de gens même si ils ne se manifesteront pas ici.

Pour rappel, je n’ai pas de gourou ni de mentor ni de maître à penser, je puise dans mes lectures, mes partages, mes réflexions, mes bavardages et mon vécu. Comme beaucoup d’entre vous.

Je ne suis la « marionnette » ni d’une personnalite célèbre, ni de mon père, ni de mon homme.




« C'est le fait d'un ignorant d'accuser les autres de ses propres échecs ; celui qui a commencé de s'instruire s'en accuse soi-même ; celui qui est instruit n'en accuse ni autrui ni soi-même. » Epictète


Faites passer. Merci.

Commentaires

  1. Quelques mots sur l'auteure, Anne Verron :

    Anne Verron est agent de changement, d'influence et de valorisation éthiques numériques, experte RH, community manager, journaliste web, sociologue, photographe humaniste moderne, fondatrice et rédactrice en chef du média éthique Accompagner le changement depuis septembre 2009.

    Son objectif premier est de faire bénéficier ses compétences dites de "matière grise" et celles dites de créativité à l'ensemble de ses clientèles officielles et officieuses.

    Elle s'intéresse principalement à l'articulation profondément interactive et en boucle permanente entre :

    1. la réalité quotidienne du vécu de ceux qui font et vivent dans l'entreprise,
    2. les tendances émergentes RH et sociétales, toutes reliées aux fondations du monde capté dans sa complexité,
    3. et l'ensemble des individus et de collectifs souvent très divers.

    La plupart de ses réflexions et créations sont rassemblées sur son média éthique intitulé Accompagner le changement.

    En tapant précisément ces trois mots clés, et depuis 2010, ce média est référencé en 1ère position sur internet.

    Fruit d'un labeur acharné et d'un enthousiasme intact, en voici le lien https://www.photographieshumanistesanneverron.com

    Elle met également à votre disposition ses compétences clés, désormais reconnues par 5 écosystèmes, telles que un goût prononcé pour l'innovation, une créativité stimulante et sans cesse stimulée, un sens fort de l'éthique, des contenus éditoriaux + iconographiques réputés tous deux pour leur réelle valeur ajoutée, afin de booster à moindre coût votre marque employeur numérique. Vitalité, réputation, éthique et viralité sociales seront toujours au rendez-vous pour vous satisfaire pleinement.

    Son agence digitale de communication éthique intitulée Booster de marque employeur 2.0 a vu le jour en avril 2013. Fruit d'une envie forte de contribuer à une société plus éthique et d'un enthousiasme renouvelé, en voici le lien, cliquez pour en savoir plus et vite sur cette agence pas comme les autres https://boosterdemarquemployeur.com

    N'hésitez pas à la contacter pour tous échanges, rencontres et partenariats constructifs.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Les + consultés le mois dernier