Le hasard est un clin d'oeil de la vie





Pour bien commencer cette année 2016 que je vous souhaite à toutes et tous heureuse et prometteuse en tous points, je vous livre ici une chronique inspirée sur le hasard, hasard qui fait parler de lui depuis la nuit des temps en revêtant des sens parfois très divers.

Les citations sont nombreuses pour décrire ce qu'est ce mystérieux hasard. En voici quelques unes qui feront sans doute réfléchir plus d'un(e) :

Qui veut tout prévoir et ne rien laisser au hasard reste immobile.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 3 septembre 1855.

Je ne veux rien fortement, et je flotte, et je vogue au gré du courant des années, des curiosités du jour et du hasard des destinées changeantes ; en vains rêves on perd le jour, le mois, l'année, puis l'enfant se réveille avec des cheveux blancs !
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 18 janvier 1875.

Tout ce qu'on sait sans réflexion ne peut réussir que par hasard.
Citation de Sénèque ; Fragments - Ier siècle.

Le hasard est le travestissement favori du destin.
Citation de Sacha Guitry ; Et Sacha vous est conté / Lana Guitry (1960)

L'art de gouverner, c'est celui de penser à tout, et de ne se laisser faire la queue par aucun hasard.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 16 mai 1878.

Le hasard ne séduit nul esprit raisonnable, au connu l'inconnu n'est jamais préférable.
Citation de Publilius Syrus ; Sentences - Ier s. av. J.-C.

Le gain dépend du hasard, un travail honnête est une rente assurée.
Citation de William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Le hasard diminue à mesure que la connaissance augmente.
Citation de Anatole France ; La rôtisserie de la reine Pédauque (1892)

Il n'est pas rare qu'on se glorifie d'un but atteint par hasard, même contre son gré.
Citation de Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

On ne doit point hasarder un ami pour quelque intérêt que ce soit.
Citation de Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Il faut, dans la vie, faire la part du hasard : le hasard, en définitive, c'est Dieu.
Citation de Anatole France ; Le jardin d'Épicure (1895)

Ne rien livrer au hasard, c'est économiser du travail.
Citation de Antoine Albalat ; L'art d'écrire enseigné en vingt leçons (1899)

Ce qu'a fait le hasard pour toi n'est pas à toi.
Citation de Sénèque ; Lettres à Lucilius, VIII - env. 64 ap. J.-C.

Il faut donner quelque chose au hasard.
Citation de Philibert-Joseph Le Roux ; Dictionnaire comique et proverbial (1718)

Tout ce qui dépend du hasard est sujet aux vicissitudes.
Citation de Samuel Johnson ; Le paresseux (1760)

Le hasard et l'amour font plus que notre adresse.
Citation de Antoine Bret ; La double extravagance, III, 13, le 27 juillet 1750.

Des hypothèses fausses conduisent quelquefois par hasard à des conclusions justes.
Citation de André Régnier ; Les infortunes de la raison (1966)

Le hasard est le résultat d'une immense équation dont nous ne connaissons pas toutes les racines.
Citation de Honoré de Balzac ; Z. Marcas, le 25 juillet 1840.

Il ne faut rien refuser du hasard qui apporte aussi ses récompenses.
Citation de Robert Sabatier ; Le lit de la merveille (1997)

Le hasard, c'est Dieu qui se promène incognito.
Citation de Albert Einstein ; Discours et entretiens (1879-1955)

Il est possible que l'âme n'existe pas, nous sommes les fils du hasard.
Citation de Alfred de Vigny ; Cinq-Mars, Les prisonniers XXV (1826)

Le hasard sait toujours trouver ceux qui savent s'en servir.
Citation de Romain Rolland ; Jean-Christophe (1904-1912)

On aime d'abord par hasard, par jeu, par curiosité, pour avoir dans un regard lu des possibilités.
Citation de Paul Géraldy ; Toi et moi (1912)

Ce monde est condamné au hasard, à vivre au hasard, il s'organise pour supporter le hasard.
Citation de Edgar Morin ; Journal de Californie (1970)

Le hasard peut-être une poussière dans l'ordre des choses.
Citation de Jean Éthier-Blais ; Entre toutes les femmes (1988)

Rien n'est réel sauf le hasard.
Citation de Paul Auster ; La cité de verre (1985)

Pour ma part, et très humblement, je dirais que le hasard est un clin d'oeil de la vie, et je vais maintenant tenter de vous en dire le pourquoi.

Tout d'abord, j’aime beaucoup la photographie qui illustre cet article. Misstic est passée par ici. La Butte aux Cailles, nichée dans le 13ème arrondissement de Paris, regorge de petites ruelles, de restaurants pittoresques et de gens hauts en couleurs si on sait s’extirper du flot de touristes. Je sortais d’un rendez-vous professionnel et l’envie de humer ce quartier village me saisit tels une faim d’iode et de vent marin. C’est comme une sorte de fringale de vrai qui me happe soudainement.

J’arpente donc les rues sans songer à baliser mon trajet. Je flâne et je me délecte de l’authenticité des gens d’ici qui se pausent sans poser dans les innombrables bistrots alentours. Je devine vite où sont les habitués et où sont les curieux par trop pressés. La ligne blanche imaginaire les départage par une attitude que je m’amuse à qualifier intérieurement de “paresseuse béate”. Leur insouciance est palpable tant ils semblent nonchalants. Et pourtant.

Ils ne roulent pas sur l’or. Ils jouent aux dés ou au tarot, quelques cigarettes, et un unique café devant eux qui semble leur conférer le droit à rester assis la journée durant, s’interpellant, s’apostrophant et en mirant les gens qui passent droit devant. Le respect est présent. L’envie d’être respecté et non dérangé dans ce qui est leur domaine tout autant.

Et c’est alors qu’une autre envie émerge en moi. Je veux leur causer, les regarder dans les yeux, les sentir. Et j’ose. Je m’engouffre dans un restaurant basque, mon plus beau sourire affiché et mes prunelles qui dansent. L’accueil y est presque trop chaleureux, trop humain, trop évident. Trois gars avec leur tablier me regardent avec un oeil gouailleur, bienveillant et généreux: ça transpire d’humanité idéale.

Je plane et je pose alors évidemment plein de questions très plates. Quel plat vous me conseilleriez ? Faut-il réserver ou non ? Y a -t-il à l’improviste toujours de la place pour des tourtereaux ? Puis je avoir avoir votre carte de visite, je reviens dîner chez vous, sûr de sûr. Et là. Le cuistot, le patron, le serveur s’agitent en tous sens. Non, ils n’en ont pas. Zut !

Et là. Un truc s’est passé en quelques secondes avec trois paires de bras moulinant l’air et leurs cervelles s’agitant. La débrouillardise coule dans leurs veines. Ils ont tout simplement enregistré une commande imaginaire à un centime d’euros et m’ont tendue cette facture truffée des informations essentielles qui m’ouvrait tout droit le chemin vers l’une de leurs tables à carreaux rouge et blanc. Et j’ai rosi de plaisir.

Et puis je suis sortie. Et je me suis retournée. Et j’ai vu. J’ai enfin vu. Misstic sait flairer les bons coins et l’imager. Je me suis mise en position de shooting. Et le plus âgé des trois est sorti au moment le plus merveilleusement hasardeux. Ca donne cette photographie. L’Ancien qui sait, qui sourit de partout, clope au bec et qui se place entre Lui et Elle, graffitis qui s’aimeront évidemment un jour. “Assurez vous contre le hasard, un regard est si vite arrivé”. 
Mon regard l’a capté. Le hasard m’a captée aussi. Incroyable la vie, non ?!

Le hasard est un clin d'oeil de la vie ;)

Excellente année 2016 à toutes et tous !!

Commentaires

Articles les plus consultés