Recherche originale à 360° via n'importe quel mot contenu dans tout article rédigé sur ce média

21 sept. 2009

Un essentiel pour suivre les pas de Willy Ronis.Cliquez ici pour lire l'intégralité de l'excellent article de la photographe Anne-Laure Jacquart.





RENCONTRES ET HOMMAGES

Willy Ronis et la photographie humaniste, quels enseignements?

En fin de semaine dernière, l’un des derniers photographes humanistes, Willy Ronis, nous a quittés.
Dans la lignée de Robert Doisneau, Edouard Boubat, Henri Cartier-Bresson… Willy Ronis photographiait son temps. Il photographiait les gens selon une tradition purement française.
Bien sûr, ses photographies ont un intérêt documentaire autant qu’artistique. L’époque a changé, et la photographie humaniste est derrière nous, même si photographier l’humain reste, évidemment, d’actualité. Mais en visionnant à nouveau ces images, je me suis demandé quels enseignements nous pouvions en tirer pour notre propre approche de la photographie. Que peut-on apprendre ou se remémorer des photographies de Willy Ronis que l’on puisse utiliser aujourd’hui dans notre propre pratique ?
Rien de bien révolutionnaire, mais une bonne occasion de visionner les images d’un grand photographe tout en parlant photographie.
Voici quelques pistes de réflexion.
  1. PHOTOGRAPHIER SON TEMPS
  2. RECHERCHER l'INTEMPOREL
  3. ETRE RECEPTIF A LA LUMIERE
  4. COMPOSER SELON DES CONTRASTES DE DENSITE
  5. UTILISER LE DECOR COMME ANCRAGE POUR L'IMAGE

LE REFUGE - IN SUBWAY - JANVIER 2010


Aucun commentaire: