Recherche originale à 360° via n'importe quel mot contenu dans tout article rédigé sur ce média

2 nov. 2012

Il est essentiel de s'affranchir


Sérénité - La Lagune - Juillet 2012

Il est essentiel de s'affranchir

LE CERCLE. Il ne peut y avoir de changement de société sans changement humain. En d'autres termes, je ne crois ni au destin ni en la fatalité, mais au libre arbitre de chacun(e) et donc de sa réelle latitude d'action. C'est avant tout là que réside la profonde et authentique liberté de tout individu qui accompagne tout vrai progrès social.

SUR LE CERCLE
  • 21/06/2012 | 11:44

    Pourquoi s'intéresser au monde des neurosciences ?

    la suite
  • 27/08/2010 | 11:03

    La révolution des intelligences multiples dans notre société

    la suite
Je ne crois pas en l'astrologie, ni en la voyance, la morphopsychologie ou la graphologie. Selon moi, ces pratiques enferment l'individu en le cantonnant dans des cases sans aucun approfondissement de ce qu'est cet être_individu qui est bien davantage qu'une date de naissance, des traits physionomiques ou une simple façon d'écrire à un moment aléatoire. Ces pratiques ne le libèrent pas, elles le figent, voire l'emprisonnent et sans aucun fondement, en toute superficialité, car il est alors perçu en étant déconnecté de son vécu et de sa personnalité évolutive ; qui eux, ne peuvent être compris que via une communication profonde, réelle et authentique.
Certains pensent que des pratiques dites extra lucides d’introspections telles que la lecture dans le marc de café, l’utilisation des tarots de Marseille, des astres, des osselets, des sacrifices animaliers, des lignes de la main, etc. ne sont que des moyens de communiquer avec nos intuitions, nos états intérieurs profonds, là où nos reptiliens et nos limbiques communiquent sans cesse. Je suis en désaccord profond et complet avec ces pensées. Et en aucun cas, il ne s'agit d'une négation d'une de partie de moi-même. Bien au contraire.
Certains individus peuvent croire à la lecture dans le marc de café ou autres pratiques du même genre. Moi, non, et je l'affirme haut et fort. Je vais faire très bref. L'évolution de notre société s'inscrit avant tout dans l'Histoire. L'Histoire est là pour nous rappeler les erreurs à ne pas répéter, et surtout par quels moyens l'humanité a progressé. Dont un moyen : "il est essentiel de s'affranchir."
En d'autres termes, je ne crois ni au destin, ni en la fatalité, mais au libre arbitre de chacun(e) et donc de sa réelle latitude d'action. C'est avant tout là que réside la profonde et authentique liberté de tout individu qui accompagne tout vrai progrès social. Le Siècle des Lumières a été fortement porteur de progrès social au travers de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et du Citoyen. Même si l’on sait qu'entre les intentions initiales et les faits ; et encore aujourd’hui, un écart existe. Soyons bien réalistes. Et aussi audacieux, optimistes, courageux et novateurs.
La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et du Citoyen a propulsé la liberté de penser et d'agir qui existe partout en libérant l’opinion de toutes ces croyances ésotériques qui sont pour moi et pour une très grande majorité, totalement confus irrationnelles.
Pourquoi ? Car elles abusent encore nombre d'individus souvent alors désespérés et qui alors préfèrent chercher une aide très artificielle auprès de médiums et compagnie complètement charlatanesques. Sachons réconcilier le résonnant et le raisonnant. Je ne parle pas de relation avec le cosmos en disant "résonnant". Ni de relation avec son être intérieur et son environnement immédiat en disant "raisonnant". Non, je ne dis pas cela. 
Qu'est-ce qu'être résonnant et raisonnant ? C'est très simple. En toute liberté, être résonnant, c'est exprimer et vivre ses émotions. De soi à soi. Et de soi avec les autres. Être raisonnant, c'est réfléchir en faisant appel à son esprit critique et en exerçant son libre arbitre. Être résonnant et raisonnant, c'est tout simplement être. À titre individuel comme à titre collectif. Ni plus ni moins. CQFD.
La société changera quand les individus auront pris pleinement conscience de leurs propres consciences avec les marges d'action, potentiels et bien-être profonds en corollaires directs. Ces matrices individuelles puis collectives feront alors naître une société totalement innovante où être et avoir seront profondément réconciliés.

Aucun commentaire: